SEX FRIEND et si c’était inéluctable ……..

sexfriends3Il n’est nul besoin d’avoir l’âge de grand-mère, ou la sévérité de père pour comprendre que les valeurs, nos valeurs, celles de nos grands parents, celles-là qui ont fait notre authenticité ou ce qui en tenait lieu, foutent le camp. Les domaines les plus touchés sont la foi, l’argent, l’amour, le sexe et le respect de soi et des autres. Selon ma réflexion, ces changements nous viennent pour beaucoup du brassage culturel, mieux de l’importation, de l’assimilation, de l’incorporation sans filtre d’un modèle « idéal » que l’Occident vend, vante et promeut à travers divers canaux donc la télé et Internet. Les conséquences sont nombreuses mais pour cet article nous faisons un focus sur l’apparition du phénomène de SEX FRIEND.

La première cause pour moi est le libertinage qui peut résider dans les libertés individuelles, l’individu est désormais plus important pour lui-même que le peuple ou la nation. On vit chacun pour sa gueule d’abord. Nos valeurs, notre culture et nos traditions ont été faites pour régir la vie dans un groupe ou la masse comptait plus que l’individu. L’on comprend aisément que les valeurs portées par l’une soient foulées aux pieds par l’autre. La pudeur qui entourait le sexe n’est plus de mise, mieux sa consommation dans n’importe quel contexte n’est plus honteuse. L’Homme se revendique même le droit d’avoir à sa guise un homme ou une femme pour partenaire. Voir des additions et des multiplication des deux genres. C’est sa liberté de s’encanailler, personne ne doit au nom du respect du droit de disposer de soi-même, remettre en question ses pratiques.

Un autre effet pervers de l’aliénation culturelle (consommation sans filtre de ces produits de culture occidentale) est que l’individu égo-centré vit désormais dans une société de consommation. Sa vie se résume ainsi,  CONSOMME DES MAINTENANT TOUT CE QUE TU PEUX, MEME A CREDIT, CAR TU NE SAIS DE QUOI DEMAIN SERA FAIT. Nous sommes conditionnés par les média, la notion abstraite d’insécurité et le souci de conserver tous nos biens à une consommation à outrance et immédiate.  L’HOMME est à la quête du bonheur, qui passe par la satisfaction de tout ce qu’il désire, et ce qu’il désire sort des écrans. Le bonheur étant un concept, il fabrique le sien en collectionnant les plaisirs (sortes de bonheur sans sucre, donc réputé sans danger ni effets secondaires) qui sont désormais la mesure de notre satisfaction bonheur. Plaisirs de la table, de la chair, du confort, course à la possession de bien chic, high-tech, etc. Épicure a envahi le monde, nous sommes tous désormais ces disciples. On mange on le poste sur FB, on boit un douze ans ou un 18ans d’âge on tagge les amis dessus, le plaisir d’être, vivre son plaisir, se faire faire, avoir du plaisir, revendiquer son droit au plaisir sont les guides de notre vie. Il faut vivre notre vie qui est courte et en tirer le maximum de plaisirs de profits avant que la mort ne sonne la fin de la récréation de la vie.

sexfriends2C’est ainsi qu’à défaut du droit à l’amour, on exerce au moins son droit à la jouissance. Si jadis bon nombre de femme ont fini leur vie sans le connaitre, aujourd’hui rare sont celles qui l’ignorent. Cette propension du sexe faible à vouloir aussi en jouir (sans jeu de mots) ouvre la porte à de nouvelles combinaisons. Celle la plus directe est bien entendu jouir juste pour le plaisir de jouir sans autre objectif avoué que celui-là. Alors on le fait avec des personnes de notre entourage « Friends » et cela s’appelle « sex friends » avec des inconnus de passage « Coup d’un soir » avec un groupe de personnes partageant la même tendance « CLUB XXX ».

Cette revendication touche tout le monde. Les personnes célibataires comme celle en couple ou mariées. Pratiquer le sexe juste pour le plaisir se fait sans considération pour les conventions. Bien sur il faut ici distinguer les puristes, pour qui le plaisir seul compte, des opportunistes qui surfent sur la vague et mettent dans la franchise du « SEX FRIENDSHIP » des intérêts matériels moins nobles.

Si la satisfaction d’un plaisir a initié le mouvement, la satisfaction complète de l’être est souvent au tournant. L’on ne se satisfait souvent plus de « baiser » on s’attache (plus souvent les femmes) à ce partenaire qui satisfait déjà si bien un aspect important de la vie à deux.  On veut plus, on devient exigeant et on fini parfois accro, exploité ou indifférent.

Cette relation non conventionnelle ne se pratique pas toujours aisément. Mais pouvait-il en être autrement. Si nos choix sont de notre responsabilité à nous les individus, l’environnement dans lequel nous les prenons sont de la responsabilité de tous. Nous devons faire foule. Sinon bien d’autres phénomènes jadis de jardin prendrons leur place dans nos cours.

Publicités

7 réflexions sur “SEX FRIEND et si c’était inéluctable ……..

  1. grand bravo pour ton article..avec ton style..je pense jusqu’ici c’est le seule article que j’ai lu ou le lien est clairement établies entre nos valeurs et le phenomène de sex friends ..

    Aimé par 1 personne

  2. Mince…. je lis la vie d aujourd’hui dans cet arti c le. C est vrai et lamentable en meme temps. Quidevra refaire l éducation? Nos parents? La societe? Ou alloms nous? Qui veillera sur nos enfants pas avertis? Merci encore pour l article.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s